Côté puits.

Publié le 12 Mai 2012

Afin de pouvoir installer un végétal à port plus important mais ayant besoin d'un substrat non présent sur le secteur nous réalisons un faux puits et ainsi, les éléments nutritifs de ce dernier pourront être apportés à la demande.

Coté puits (33)

Fondation du mur bas.

Pour ce mur de façade par apport à la rivière, exceptionnellement ce dernier est droit mais, pour couper sa ligne, un puits pour gros végétal est créé dans sa longueur et ainsi, je respecte mes convictions esthétiques du paysagisme.

Cote-puits--36-.jpg

Devant l'effort à fournir, mon Beau-père, une fois de plus est venu me donner un coup de main. C'est génial, à nous deux, le mur se monte plus vite.

Cote-puits--41-.jpg

Pas un instant de répits, l'Ancien malgré son âge est très vert. Bien que ce dernier soit né dans la Manche, c'est loin d'être un manchot. Vive les anciens du bâtiment.

Cote-puits--43-.jpg

Vue partielle du mur, avec au fond les autres murs déjà réalisés.

Les trous présents dans les murs ne sont pas des drains pour évacuer l'excès d'eau mais, des cintros scellés en inclinaison inversé afin de pouvoir accueillir des végétaux "muralis" du style "Aubrieta deltoidea", "Campanula portenschlagiana", "Sempervivum arachnoïdeum" et autres, afin de végétaliser les murs.

 

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Jardin

Repost 0
Commenter cet article