Silo.

Publié le 26 Mai 2012

Suivant la maxime: Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme, maintenant que la végétation s'installe, que les coupes non pas de gazon, mais d'herbe se font régulièrement, il est utile de prévoir un silo composteur afin de recycler les débris végétaux et alimentaire.

Silo (13)

Pour la réalisation de ce dernier, une fois de plus, toute la famille est sur le pont. Sous la coulée de béton avant silo et sous silo, passent les collecteurs EP et EG.

 

Silo (8)

Silo en court de construction.

Silo (2)

Sur le coté du silo est coulé une dalle de béton désactivée pour favoriser le passage de la brouette et des fers U permettent de glisser des demis rondins de bois pour fermer l'entrée.

    (Ce n'est pas parce qu'il s'agit d'un silo composteur que cela doit être nécessairement inesthétique).

Silo

Pour masquer le silo, un massif est créé et le choix des végétaux a son importance : Des Laurus nobilis sur le devant car, le feuillage persistant servira d'abri aux oiseaux qui en allant chercher des vers, pour nourrir leurs nichées, travailleront le mélange à ma place, et bon nombre de plantes mellifères pour donner de la couleur et ainsi, attirer les abeilles qui en profitent pour polliniser les arbres fruitiers. (Les anciens disaient : Il faut faire d'une pierre deux coups).

 

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Jardin

Repost 0
Commenter cet article