Articles avec #gros oeuvre tag

Publié le 26 Septembre 2014

Avant travaux.
notre maison en 1952
« C’est un trou de verdure où chante une rivière
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons…»
Arthur RIMBAUD (1854-1891).
Une petite maison surplombe cette rivière. Cette maison est la notre.
Cette carte postale a été postée en 1952. Je suis cartophile et j’ai eu la chance de la trouver il y a quelques années en écumant les allées de Cartexpo (Je suis un collectionneur de cartes anciennes et là, pour une semi-moderne, j’ai fait une exception).
 
Après travaux.
La maison il y a deux ans

Presque la même vue. La rivière est à la base des arbres. Nous avons remonté la maison d’un étage et sur le devant, utilisant les courbes du terrain, nous avons créé un sous sol ce qui nous permet d’avoir au dessus une magnifique terrasse où il fait bon lézardez en observant la nature qui s’offre généreusement à nous.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 27 Mai 2014

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

 

 Avant travaux.

vue générale

Béthines en 1924. Notre maison se trouve dans cette ellipse, elle n’est pas encore agrandie mais, dans les années 50, elle a été pourvue d’un agrandissement pour permettre au coiffeur-sabotier d’avoir son atelier de fabrication de sabots.

 

Depuis 90 ans, le village est resté dans son jus.

 

Cette vue correspond au versant côté rivière : Le salleron, Le village est derrière la colline avec un clocher du XIIème siècle. Devant cette église se trouve une croix compagnonnique mise en place vers 1820. Elle est presque unique car, j’ai trouvé la même en Corse.

 

Après travaux.

Vue générale 2

 

Cette photo a été réalisé par la l’office de tourisme de Saint SAVIN pour sa page d’accueil. Saint SAVIN est une petite ville à côté de notre village, il y a une Abbaye sensationnelle construite par les moines Bénédictins et actuellement rénovée grâce aux fonds de l’Unesco.

 

Nous sommes en cours travaux et sans aide financière de l’Unesco alors, cela avance au rythme des finances. (Petit salaire de fonctionnaire = gros labeur à faire nous même) mais, ce qui nous plait, c’est que cette maison est à notre image… Unique.

 

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 12 Mars 2014

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

 

 

 

Avant travaux.

Chambre Virginie 1

Lorsque nous avons visité la maison, le seul moyen d’accéder  aux combles était de tendre une échelle sur la façade et de ce faufiler par une lucarne.

La toiture en très mauvais état ne nous a pas fait peur, nous imaginions l’utilisation des volumes après bien entendu quelques modifications.

 

 

 

Après travaux.

Chambre Virginie 2

Quelques années plus tard, après avoir refait la toiture, remontée la lucarne et remplacée cette dernière par un châssis, peint la nouvelle charpente que nous avons désiré laisser apparente afin de pouvoir conserver le cachet ancien de la maison, fait l’électricité, réalisé des doublages collé de la toile de verre et peint cette dernière, nous avons une chambre très spacieuse, destinée à notre fille ainée.

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 28 Février 2014

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

 

 Avant travaux.


Chambre d'Alex avant travaux

Lorsque nous avons acheté la maison, vous pouvez me faire confiance, j’ai visité tous les recoins entre autre pour m’assurer de la perméabilité de la toiture et en rampant dans les combles, je voyais déjà ce que pourrait devenir ce lieu : La chambre de notre fils.

 

Après travaux.

 

Chambre Alex après travaux

 

Et voici les combles, quelques années plus tard, transformés en chambre pour notre fils.

 

Je le concède, pour arriver à ce résultat, les efforts ont été rudes mais, le résultat est là.

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 16 Février 2014

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

 

Avant travaux.

Friches (9)

Il en a fallu du temps pour éradiquer toutes ces plantes qui envahissaient le terrain mais, en relevant les manches, en s’armant de courage, le résultat fini par arriver.

 

 

 

Après travaux.

Vue globale (2)

J’ai pris l’option de ne réintroduire que des essences fruitières pouvant s’acclimater rapidement et des plantes ornementales issues de régions éloignées afin de faire une complémentarité esthétique et une floraison étalée dans le temps.

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 4 Février 2014

 

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

 

 Avant travaux.015.jpg

Au début, venir à Béthines était une expédition. La voiture ainsi que la remorque étaient chargées « à la gueule », nos enfants étant en bas âges il fallait amener de quoi pouvoir les occuper pendant que les travaux avançaient parfois avec difficulté.

Même sur le garage, l’hédéra hélix avait pris possession, le pseudo trottoir était couvert de camomille romaine sauvage et de chiendent. Dans ce cas présent, n’ayant pas beaucoup de temps devant moi pour agir : Un p’tit coup de glyphosate…et le résultat est affiché.

 

 Après travaux.

005

Une fenêtre a disparue. Une porte c’est transformée en fenêtre. Le sol intérieur a été remonté de 30 cm. Les cheminées inutiles et énergivores sont rasées. La lucarne qui servait d’entrée pour les combles est devenue une fenêtre pour la chambre de notre fille ainée et pour cela, il a fallu là remonter de 70 cm.

Les deux bâtiments accolés sont réunis par la toiture, et ainsi, la maison commence sérieusement à prendre un autre aspect.

 

Le village commence aussi à changer : Les vieux candélabres sont remplacés par des nouveaux. Le transformateur qui était à coté de chez nous a été rasé pour être déplacé à coté de la mairie.

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 25 Janvier 2014

A la demande de plusieurs blogueurs, afin de mieux visualiser les travaux en « balayage » rapide, des vues avant et après travaux seront insérées pour pouvoir en deux images voir le changement de la maison, Qui ne l’oublions pas à quelques exceptions près, sont réalisées en famille. (Femme, enfants et moi).

Avant travaux.

005 (2)

Lors de l’acquisition, nous avons fait les « Indiana Jones »  afin de pouvoir visiter cette maison que nous avons trouvée cachée dans une végétation luxuriante.

L’hédéra hélix rivalisait avec le polygonum aubertii après avoir envahis les murs, en passant par des carreaux cassés, ils pénétraient à l’intérieur de la maison.

 

Les Prunus domestica avaient colonisés le terrain et étaient revenus à l’état sauvage. Des drageons sortaient de partout, de ce fait, les vipères avaient élues domicile dans le terrain qui est exposé plein sud. Soulever une pierre était un danger potentiel. Souvent des nichées s’y trouvaient, de ce fait, durant des années, il était interdit aux enfants ainsi qu’a notre chien Titus de descendre.

 

 

Après travaux.

Cave (7)

Afin de ne pas détruire la faune, durant plusieurs années, j’ai « joué » de la tronçonneuse par secteur pour que les animaux présents puissent partir sans être perturbé. (Même si je suis rétif aux vipères, elles ont un rôle à jouer dans la nature).

 

Cette façon progressive de pratiquer nous a permis de voir réapparaitre les campagnols, les hérissons, les ragondins qui remontaient de la rivière située en dessous du terrain, un jour, nous avons trouvé des canards qui venaient avec leurs nichées pour se délecter des insectes très nombreux, un autre jour, des moutons qui avaient dû voir dans notre terrain une herbe plus grasse avaient franchi la clôture du voisin.

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 14 Septembre 2013

Maintenant que les chambres du 1er étage sont réalisées, il ne manquait plus que la salle d'eau et les WC que voili, que voilà.

 

01

C'est à cet endroit que la salle d'eau et les WC  vont voir le jour (après modification de la toiture).

02

Avant d'intervenir, les chauves souris avaient élus domiciles dans la toiture. Afin de pouvoir réaliser les travaux, il nous a fallu les déménager en leur proposant un autre gîte. Elles ont accepté et les travaux ont pu démarrer.

03

C'est donc à gauche que la salle d'eau va trouver domicile.

04

Après avoir peint les poutres en blanc, nous avons mis les fixations pour l'isolant et le doublage au plus haut afin de garder le plus grand volume.

05

L'isolant, laine de verre, est posé en croisé sur une épaisseur de 20 cm. Les ferrures attendent les placo BA13. La future porte est déjà arrivée et attend.

06

Les doublages isolés ainsi que les rampants sont faits et à l'interieur on peut deviner la future salle d'eau. (la prise de vue est au même endroit que la précédente avec en plus les murs montés).

07

Pour compenser le chainage réalisé en périphérie, il a fallau couler une dalle de béton allégé sur les panneaux sols hydrofuges et recouvrir l'ensemble d'une réagréage. A gauche, réalisation du socle du futur placard et à droite, le socle de la future douche avec les réservations pour les écoulements.

08

Le carrelage est réalisé. Sur le socle du meuble un réagréage est train de sécher et l première couche de peinture est appliquée sur les murs.

09

Brad Pitre profite d'un moment de solitude pour s'isoler et sniffer la colle du PVC (c'est dans le besoin qu'on reconnait les siens).

09 bis

Mise en place du collecteur principal qui desservira la douche, les WC et le lavabo.

10

Découpe du doublage et fixation des colliers pour la future alimentation de la douche.

11

Réalisation du carrelage dans le futur placard où passeront l'alimentation et l'évacuation du lavabo.

12

Sur les murs, pose de lambris PVC. Au plafond, éclairage basse tension et extraction programmée.

13

L'évacuation du lavabo est raccordée à celui ci. L'alimentation ne serait tardée à arriver.Pour plus de confort, un miroir a été posé.

14

Afin d'isoler la tuyauterie d'alimentation de la mousse expansée est injectée dessus. Les WC sont en fonctionnement provisoire.

15

Une cabine de douche est posée, mais celle ci ne s'intégrant pas sera retirée afin d'être remplacée par une plus moderne.

17

Le lavabo est desservi en alimentation d'eau. La robinetterie est en 1/4 de tour. C'est une copie de robinetteries anciennes.

18

Début de réalisation du placard. Pose de parties séparatives qui tiendront la partie supérieure et ainsi nous cachons les tuyauteries. Au dessus les articulations permettant de tenir les glissières.

19

Un coffrage sera réalisé par la suite à l'extérieur du placard pour masquer la tuyauterie sortant de ce dernier.

20

Réalisation du coffrage de périphérie du placard et réalisation des étagères avec crémaillères pour que celles ci puissent être modulables en fonction des besoins.

21

Pose en provisoire des portes du placard.

22 bis

La douche que nous avions posé ne nous convenait pas. De ce fait nous en avons racheté une autre. Un montage du style mécano nous attendait.

22 

Sur la partie noire centrale, pose d'un circuit hydro-massant.

23

Pose des commandes et de la douche.

24

Vue intérieure de la nouvelle cabine de douche avec en reflet le velux et Brad Pitre.

25

La nouvelle cabine de douche est plus spacieuse et plus agréable.

26

Vue globale de la salle d'eau. Pas mal la différence avec la première image.

27

Vue intérieure du placard sans les portes. Les tuyaux sont bien camouflés et une jonction en carrelage a été réalisée entre le placard et le lavabo pour servir de tablette mais, surtout pour cacher les tuyaux. 

28

Les portes coulissantes sont reposées sur le placard et attendent d'être habillées.

29

Même vue avec les portes stickées.

30

La même oui mais de l'autre côté.

IMGP0322

Nous avons enfin trouvé des images de notre grand reporter qui s'est laissé piégée par le miroir. (Je t'aime ma petite femme). 

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 13 Janvier 2013

Afin de pouvoir monter à l'étage ou maintenant se trouvent deux chambres ainsi qu'une salle d'eau (que nous verrons prochainement), il a fallu créer une trémie dans les bastaings du plancher, situés entre les portes des deux chambres.

Plafond avant intervention

Après avoir fixé un chemin de câbles ainsi que des cintros pour alimenter les prises et les interrupteurs de l'étage qui seront ensuite cachés par le plafond, nous allons réaliser une trémie pour pourvoir y mettre un escalier car l'échelle, ça va un moment mais dans la vie quotidienne, il y a mieux.

mise en vernis

Mais avant de faire ce "trou" nous profitons de la présence des bastaings pour réaliser doublage en lambris

Première opération avant la mise en place : application de deux couches de vernis couleur Abricot et nous profitons du soleil de l'automne pour faire cela dehors.

Lambris en place

Après avoir comme dans les autres pièces, poncé et peint les poutres, posé les armatures et réalisé un doublage de laine de verre, nous avons fixé le lambris

Vue générale du plafond

A cet endroit, la charpente est d'architecture "cathédrale", le sol de la pièce du dessous est à environ 7 mètres d’où la nécessité de réaliser ces travaux avant l'escalier.

Déco du mur

Nous en avons profité pour réaliser la déco des murs qui est faite à la chaux, couleur soleil de Corse et ainsi, tout le palier supérieur est réalisé.

Aération

La trémie vient d'être réalisée, l'échelle d'accès est toujours en place, un doublage est fait sur les murs afin de les isoler et de les redresser car, les murs anciens ne sont pas souvent droits.

Avant la mise en place de l'escalier, pose d'une gaine de chauffage qui servira à canaliser les calories de la future cheminée qui elle sera à l'étage inférieur.

Vue de l'escalier

L'escalier est posé, hélas, je n'ai pas beaucoup de photos pour montrer la pose.

Mais, enfin nous pouvons "grimper" à l'étage sans jouer les équilibristes.

Dessus de l'escalier

Pour compenser l'épaisseur des murs, un carrelage est réalisé en partie supérieure.

Lambris de l'escalier

Pour ne pas faire comme bon nombre, dans la montée de l'escalier, le lambris n'est pas posé en bas mais en partie supérieure. La base sera réalisée en imitation pierre. (Le cercle dans le lambris est la sortie de la bouche de chauffage). Et la petite puce très attentive est notre petite fille Abigaïl.

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0

Publié le 2 Décembre 2012

Après, la chambre de notre fils, au même niveau, se trouvera la chambre de notre fille ainée.

Il nous à semblé logique de continuer à ce niveau même si pour le moment, il n'y a pas encore d'escalier et qu'il faille tout faire à l'échelle.

Côté pratique, les plaques de panneaux-sol ainsi que de BA 13 passaient plus facilement entre les poutres plutôt que dans la trémie d'un escalier deux quarts tournants.

040

Tout est à faire, le plancher, l'isolation, le doublage, l'électricité, la peinture, etc.

039

Souvenez-vous, pose de la lucarne vue de l'intérieur.

 

037

Dans se secteur se trouvera le lit de notre fille ainsi que le palier et l'escalier desservant le niveau inférieur.

 

009

La lucarne vue de la pièce du bas, avant la pose du plancher et la réalisation de la fenêtre. La poutre au premier plan est une poutre de l'ancien plancher, elle sera coupée comme toutes les autres car, le nouveau plancher est remonté. Elles ont été maintenues le temps de la rehausse du bâtiment afin que les murs très anciens ne soient pas fragilisés.

 

010

 

La porte crée et condamnée qui ira vers l'extension, à savoir, le futur grenier.

 

17

Après la pose des fixations pour les barres de lisolation, avant la pose de la première couche de laine de verre, mise en peinture des poutres apparentes.

 

004

 

Sous les tuiles deux couches de laine de verre a été pose, les rails attendent le BA13.

020

 

Sur se versant, pose du BA13 ainsi que du câblage électrique.

 

018

 

 

Sous ce "velux" se trouvera une salle d'eau. Difficile à croire et pourtant.

 

21

 La même vue, BA13 posé, l'armature pour le plafond de la future salle d'eau est réalisé. Ne reste plus qu'a poser le doublage sur les parpaings et réaliser les cloisons de séparation.

 

07

Les cloisons pour la future salle d'eau se montent.

02

Les murs sont doublés à leurs tours, sauf la future porte qui donnera dans le grenier. En attendant, pour elle, un doublage non collé sera réalisé.

 

014

Entrée de la chambre de notre fille en cours de réalisation. Prochainement, je couperai les poutres au sol afin de réaliser une trémie pour poser l'escalier.

 

006

Une fenêtre est posée dans la lucarne, ainsi cette pièce sera beaucoup plus claire.

 

007

Lucarne vue de l'extérieur, avant cette lucarne ne servait qu'à monter dans le grenier par une échelle extérieure. Malgré les modifications, elle est restée dans son "jus", typique du Berry.002

Pose de carrelage sous la lucarne. Après avoir réalisé un enduit, sur tous les joints, mis des bandes de calicots entre les plaques, pose de toile de verre sur toutes les surfaces.

 

Chambre Virginie001

Puis, mise en peinture.

 

Chambre Virginie002

Derrière cette porte, la future salle d'eau.

(En voyant ces murs intérieur, peut-on penser que cette maison à plus de 200 ans) ?Chambre Virginie005

Ensemble de la charpente de la chambre de notre fille avec aperçu  de l'éclairage.

Chambre Virginie008

La chambre étant mansardée, nous avons profité, comme dans la chambre de notre fils, des pans inclinés pour réaliser un grand placard.

Chambre Virginie009

A cause de la noue et d'un placard que je désirai faire pour le palier, la réalisation a été un peu hard mais, c'est fait.

Chambre Virginie013

Quelques baguettes, de la toile de verre, un petit coup de peinture et voilà le résultat.

Chambre Virginie014

Des portes coulissantes et l'affaire est rondement menée.Chambre Virginie015

Notre fille aimant les dauphins, ces derniers sont venus en nombres danser sur les portes.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Gros oeuvre

Repost 0