Mise en place de la terre.

Publié le 24 Mai 2012

Les deux principaux talus étant terminés, avant de réaliser un silo, il est impératif de mettre la terre en place afin de prévoir les premières plantations.

Mise en place de la terre (12)

Plus de 160 m3 ont été nécessaires pour combler les talus et là, le problème du terrain en pente est de nouveau apparu. Brouette par brouette, pendant des jours et des jours, nous avons descendus les escaliers. Les filles chargeaient les brouettes, mon fils et moi descendions (J'adore ses chaussures de sécurité).

Mise en place de la terre (13)

Le talus étant très incliné, afin de pouvoir circuler dedans, pour l'entretien,  un premier tracé a été réalisé pour installer des "muroflors" qui dans un premier temps servirons de cheminement et accessoirement à tenir la terre. (Nous pouvons nous absenter, notre chienne garde les muroflors).

Mise en place de la terre (14)

Première mise en place de la terre.Mise en place de la terre (16)-copie-1

 Première plantation et semis pour stabiliser le sol dans le glissement et compenser le foisonnement qui pour ce mélange a un coefficient estimé de 1,20 (ou de 20 %).

Mise en place de la terre (8)

Après plusieurs mois, la terre a trouvée sa place, de ce fait, nous avons pu recharger et mettre les muroflors nécessaires à l'esthétique pour créer un effet naturel dans la descente.

Mise en place de la terre (28)

Les plantations définitives sont mises en place. Principalement des arbres fruitiers, (afin de rappeler les essences présentes lors de l'acquisition) intercalés avec des végétaux d'ornement. Pour garder la courbe du terrain, toute la base est réalisée avec des Hedera helix, Hypericum calicynum et des Vinca minor, issus de mes productions. (Dans ce talus, plus de 1500 plants à raison de trois pieds par godet ont été nécessaires). De plus, pour économiser l'eau et assurer une meilleure reprise, au pied de chaque plante est enfouie un rétenteur d'eau.

Mise en place de la terre (29)

En fonction de l'évolution des espèces, certaines variétés seront déplacées car, à cette exposition, l'été, le soleil est très fort et l'hiver, les gelées peuvent être redoutables. De plus, la terre rapportée étant très riche, elle nous amena une muée de campagnols, de taupes et autres rongeurs terrassiers que j'ai dû chasser avec des pièges à son, hélas après que ceux-ci aient fait de gros dégâts principalement sur les plantes rhizomateuses.

Mise en place de la terre (26)

Vue partielle du mixed border réalisé en dessous du puits. Le terrain commence à changer sérieusement.

 

Rédigé par Le Béthinois

Publié dans #Jardin

Repost 0
Commenter cet article

ferret sylvie 23/08/2012 23:53

coucou les Béthinois , j'viens de visionner l'avancement des travaux que vous faite avec amour et passion depuis des années en famille. Quel progression , c'est dingue , vu que l'on a connu votre
chez vous quasiment au début. bravo et encore bravo .Bon courage pour la continuitée de vos travaux byebiz a vous tous